Les jusqu’au-boutistes, amis de Dieu

Une prédication qui met en valeur des personnages de la Bible et des personnes qui se sont distinguées lors de la pandémie

Jusqu'au-boutistes pour Dieu

Frères et sœurs, avez-vous déjà rencontré des « jusqu’au-boutistes » ? Le plus souvent, me semble-t-il, mais pas toujours, on désigne par là des personnes têtues qui ne veulent pas démordre de leurs opinions, ou quitter leurs habitudes. Eh ! bien, aujourd’hui, avec nos deux lectures (2 Tm 4,1-8 ; Mc 12,38-44), je vous propose de rencontrer trois jusqu’au-boutistes, très différents les uns des autres et que l’on peut applaudir : vous le ferez dans trois minutes !

Voici Timothée, auquel Paul écrit pour lui demander d’intervenir à temps… et à contretemps ! Pourquoi ? Pour proclamer la parole de Dieu. Si je reprends une autre affirmation de saint Paul dans le premier chapitre de la lettre aux Romains, « l’Évangile est une force de Dieu pour le salut de tout homme qui croit, du Juif d’abord, puis du Grec ». Alors, oui, ceux qui proclament l’évangile jusq’au bout font bien.

Après Timothée, voici Paul lui-même. Tout laisse penser à de nombreux commentateurs que Paul est arrivé à la fin de sa vie, et qu’il livre son testament ; de mon point de vue, mais c’est une autre question, il est prisonnier et ne voit aucune issue. Mais quoi qu’il en soit, dans sa lettre, il estime avoir mené le bon combat et achevé sa course : il est prêt à donner sa vie pour le Christ. Il va jusqu’au bout.

Et voilà enfin cette « pauvre veuve », dont on peut se demander par quel moyen Jésus l’a reconnue comme telle. Mais là encore, quoi qu’il en soit, Jésus sait qu’elle a donné ses derniers sous au profit du Temple, et qu’il ne lui reste plus rien pour vivre : elle aussi n’hésite pas, elle va jusqu’au bout.

Vous l’avez compris, frères et sœurs, la foi chrétienne demande des jusqu’au-boutistes pour se dire vraiment et pour être reconnue. Je ne parle évidemment pas ici de gens bornés, empêtrés dans leurs certitudes, mais de ceux qui donnent leur vie pour le service et le bien de leurs frères. Nous venons d’en rencontrer pas mal en ces temps de pandémie. Bienvenue à tous ces jusqu’au-boutistes là ! Vous pouvez maintenant les applaudir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.