La paix, oui la paix de Jésus

Prédication du mardi 27 octobre sur Éphésiens 5,21-33 et Luc 13,18-21

La paix dans le monde

Frères et sœurs, le revoilà ce fameux texte de saint Paul que tant de fiancés tiennent à l’écart de leur célébration de mariage tant il semble bousculer la paix des ménages : pensez donc, aujourd’hui, « femmes, soyez soumises à vos maris ». Mais voilà, avez-vous remarqué que cette injonction n’est qu’un des éléments du texte, et qu’elle est précédée d’un « soyez soumis les uns aux autres », qui la précède ? Alors, de quoi s’agit-il en vérité ?

Je ne vais pas vous faire un cours sur saint Paul, mais je tiens quand même à souligner que le verbe grec que nous traduisons en français par soumettre, parce que nous insistons sur la particule pro qui commence le mot en grec, porte l’idée d’un ordre dans sa deuxième partie. Si bien que ce que demande Paul, c’est de respecter un ordre, conformément d’ailleurs à ce qu’il dira dans la première lettre aux Corinthiens, cette fois à propos des charismes : « Dieu n’est pas un Dieu de désordre mais de paix ».

Alors, s’il est bien vrai que la femme à son époque se situait dans un ordre inférieur à l’homme, et c’est encore souvent le cas aujourd’hui, ce n’est pas à la prolongation de cette situation qu’appelle l’apôtre Paul, mais bien à garder un certain ordre, une véritable paix, au sein de la famille et de la communauté chrétienne. L’ordre en question n’est pas immuable dans son essence, mais la paix, elle, doit toujours être recherchée. Et une paix à laquelle doit concourir à son tour le mari, duquel à l’époque de Paul on n’exigeait rien, en « aimant sa femme » autant que le Christ aime l’Eglise : vous le constatez, l’exigence qui s’adresse au mari n’est pas moindre que celle qui s’adresse à la femme. Dans un cas comme dans l’autre, il s’agit toujours de paix.

C’est grâce à cette paix, à l’ordre qu’elle suppose, que l’amour peut véritablement grandir, que la graine de moutarde peut pousser, que la pâte peut lever.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.