Un espace-rencontre ouvert à tous sur Montpellier

La communauté dominicaine de Montpellier jouit d’un espace plutôt vaste, au cœur de la vieille ville de Montpellier : grands bâtiments, jardin, locaux ouverts. Ces lieux forment ce que l’on appelle le Centre Lacordaire, un espace complètement rénové il y a trois ans : ils accueillent habituellement des conférences, des rencontres d’associations, diverses manifestations culturelles et parfois cultuelles.

Mais que deviennent-ils lorsque la pandémie s’en mêle, et que les contraintes sanitaires obligent à en réduire l’usage ? Pour certaines petites associations, l’effet est nul : elles maintiennent leurs rencontres. C’est évidemment un peu plus compliqué pour les associations plus importantes, et bien sûr pour les conférences « grand public ».

Mais la pandémie, qui isole tellement de gens, peut avoir des effets bénéfiques : elle invite à faire preuve de créativité. En s’interrogeant sur l’usage de l’amphi du rez-de-chaussée, qui donne directement sur la rue, notre prieur, fort d’une expérience antécédente dans la banlieue de Toulouse, a eu l’idée de l’ouvrir à tout public le samedi entre 16 h et 17 h 30 (heures choisies en fonction du couvre-feu), avec mise à disposition de boissons chaudes ou froides et petits gâteaux. Avec un rabatteur sur la rue…

Au bout de six semaines, l’expérience se révèle positive : l’espace est loin d’être plein, mais il accueille environ une quinzaine de personnes chaque samedi. De tous horizons cultuels, nationaux, sensibilités… Les frères et les amis laïcs qui participent à l’accueil sont ravis des échanges inattendus qui se créent avec des personnes qui ne font le plus souvent pas partie de leurs interlocuteurs habituels, qui viennent un peu des périphéries chères au pape François.

Et ils seront ravis de vous compter parmi les personnes d’accueil ou les personnes accueillies !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.