Aventure X3ordinaire de deux jumeaux

Les deux vidéos ci-dessous sont extraites de la merveilleuse page Facebook Aventure X3ordinaire, proposée par les parents de deux jumeaux, Gabriel et Christian. Ce titre est aussi celui de leur blog.



Ils s’appellent Gabriel et Christian. Ils ont deux ans depuis peu. Ce sont de vrais jumeaux, alors même que Christian est porteur d’une trisomie 21, handicap dont Gabriel a été épargné. J’ai eu l’opportunité et la chance d’aller à leur rencontre chez eux, mais je dois avouer que je les ai peu vus : les jumeaux m’ont très vite quitté pour faire leur sieste ! J’ai donc surtout profité du merveilleux accueil de leurs parents.

Pourquoi, avec l’accord des dits parents, vous proposer ces deux vidéos ? Parce qu’elles sont infiniment touchantes ? Parce qu’elles mettent en scène de magnifiques jumeaux ? Parce qu’elles montrent la simplicité et la complicité de leur relation ? Parce que je suis heureux de connaître les protagonistes ? Oui, sans doute, tout cela est vrai. Mais surtout parce qu’elles disent quelque chose de la trisomie 21, et plus largement du handicap, et d’une manière heureuse de l’accueillir.

On dira que Christian a pris du retard dans son développement si on le compare à Gabriel. Sur certains plans, c’est incontestable : la taille, la marche, l’expression etc. Mais en vérité, faut-il comparer ? On devrait plutôt reconnaître que chacun se développe à son rythme : et ce n’est jamais le même quels que soient les enfants. D’ailleurs, il est clair que Christian est sur le point de marcher de manière autonome.

Ces vidéos nous montrent aussi justement que les progrès de Christian viendront des encouragements qu’il pourra recevoir à cet effet : de la part de ses parents qui n’y manquent pas, bien sûr, mais aussi de son frère (pas d’autre enfant pour le moment dans la famille). Plus largement de son environnement. Encouragements qui vont lui montrer qu’il a toute leur confiance, et que son rythme sera respecté. « A cœur vaillant, rien d’impossible ! »

Et parmi ces encouragements, il faut sans doute donner une place à part à la « communion », que certains appelleront fraternité ou solidarité. Ici, c’est celle de deux jumeaux, et elle paraît du coup naturelle. Mais j’ai souvent évoqué sur mon blog Guillaume, un petit genevois porteur lui aussi de trisomie 21 (ici ou ici) : la communion qu’il vit avec sa sœur Margaux est très forte et constitue un vrai stimulant. J’aurais pu prendre l’exemple des familles Noël ou Dang, que j’ai aussi rencontrées.

Je ne veux pas ici, par le choix de ces deux vidéos particulièrement émouvantes, enjoliver une réalité fort exigeante et souvent douloureuse pour les parents qui ont la charge d’un enfant handicapé : le quotidien est lourd, il y a des « jours avec » et des « jours sans ». Je veux simplement témoigner que nombre de ces parents, une fois la détresse initiale surmontée et le handicap accueilli dans l’amour, disent trouver un vrai bonheur pour eux et pour leur enfant dans cette vie nouvelle qui s’est imposée à eux.

Un bonheur que les jumeaux Gabriel et Christian, à leur manière, nous font partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.