En Christ, renaître à la vie

C’est mon dernier opus, un livre sur la théologie de saint Paul. En connaissez-vous beaucoup en français ? Moi, pratiquement pas. Et même en d’autres langues, tant les commentateurs semblent craindre de vouloir synthétiser une pensée aussi vaste et évolutive.

J’ai pris le risque, mais pas seulement pour remplir un vide : parce qu’il me semble souhaitable et possible de dire quelque chose qui permette au chrétien de base de suivre saint Paul dans sa réflexion : de mon point de vue, l’axe sous-jacent à la pensée paulinienne peut se dire « renaître à la vie ». Ce livre, qui tient aussi du polycopié amélioré, est le fruit de près de 40 années d’enseignement sur saint Paul, en essayant d’être le plus abordable possible.

Renaître à la vie

Pour 13 euros seulement et 80 pages de lecture, je me dis que mes lecteurs devraient pouvoir en profiter et… renaître eux aussi à la vie ! Dispo à la commande dans la librairie de Books on Demand (bod.fr) ou chez votre libraire habituel. Voici le lien vers la librairie Books on Demand.

Et le chapitre d’introduction :

« Revenir à saint Paul sous sa dimension universitaire, avec son cortège de notes de bas de page et de références bibliographiques, autrement dit sous une dimension que j’ai abandonnée depuis longtemps, m’a semblé une entreprise impossible. En revanche, présenter au public le plus large la figure de Paul, et surtout sa théologie, à partir d’une vision plus personnelle que je me suis forgée au fil du temps, fruit de prédications, de lectures diverses, au premier plan desquelles bien sûr les évangiles et les lettres de Paul, oui, pourquoi pas ?

C’est en tout cas le but que je me suis donné dans l’ouvrage que vous avez entre les mains. Toute la théologie de Paul n’y figure pas, bien sûr, tant elle est vaste et peut être approchée sous plusieurs angles : j’ai fait des choix, proposé des accents. Renaître à la vie des origines, celle d’avant le péché, celle dont nous parle le livre de la Genèse et qui nous est redonnée en Jésus, est ma lecture de l’œuvre paulinienne, mais, quand je la propose dans des groupes, elle rencontre un réel écho auprès des auditeurs, dont plusieurs sont déjà de bons connaisseurs des écrits de l’apôtre.

Très volontairement, j’ai multiplié les citations, mais réduit à presque rien les notes, afin de faciliter la lecture et la connaissance des textes. Il ne faudrait pas en conclure pourtant que cette présentation de la théologie de Paul n’est que le fruit de mon imagination : j’essaie quand même de « coller » à ce qui se dit et s’écrit sur le sujet. Mais avec une certaine liberté. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.