Angelica et Daria, billet n°2

Pour le dire en quelques mots, elles sont toujours aussi étonnantes. Dima, un russo-ukrainien qui est l’une des chevilles ouvrières de l’association « SOS-Ukraine », en est fort conscient : et il est venu récemment nous rappeler qu’il ne fallait pas oublier un grand nombre de personnes handicapées ou âgées, qu’il est très difficile d’insérer dans la ville. Mais en même temps, il nous disait qu’il fallait quelques personnes motrices, autrement dit exemplaires, et qu’il était heureux si Angelica et Daria pouvaient jouer ce rôle à leur mesure.
.
Angelica suit des cours de français, mais à dose modeste : à son âge, environ 55 ans (elle est très discrète là-dessus), l’offre est assez réduite, provenance surtout du Secours catholique, si j’ai bien compris. Mais elle nous a confié récemment qu’elle avait accepté un petit travail, que nous supposons rémunéré fût-ce de manière modeste, à l’occasion du 2e tour des élections. Nous ne savons pas précisément de quoi il retourne.
.
Daria, 15 ans donc, nous étonne par sa vivacité et son désir profond de maîtriser le français dans les meilleurs délais. Elle bénéficie de cours quotidiens au lycée Joffre tout proche. Nous avions la mère et la fille pour le déjeuner du jour de Pâques, et Daria, assise à côté de moi, ne perdait pas une occasion de repérer les mots français, et d’essayer de s’exprimer dans cette langue. Les smartphones ont quand même apporté un complément utile.
.
Mère et fille aiment la musique, et Daria pratique le piano. Alors, nous ne nous étonnons plus qu’elles se soient déjà à leur initiative rendues à l’opéra et qu’elles profitent des occasions qu’offre notre frère pianiste, Arnaud Blunat. Nous voulions intégrer Daria à la chorale, mais sa mère vient de me dire que ce serait pour plus tard, les cours de français la mobilisant beaucoup.
.
Avec le dynamisme qui est le leur, elles commencent à créer du lien. Et bien au-delà du monde ukrainien. Des amitiés nouvellement créées leur ont déjà permis de connaître un peu la région, en particulier le bord de mer.
.
A suivre.
.
P. S. Facebook, nous le savons tous, nous piste. Je trouve maintenant dans la rubrique « Watch » de ma page nombre de statuts concernant des sportives ukrainiennes, en saut en hauteur ou en longueur ! Exemple ci-dessous avec la charmante Yuliya Levchenko.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.